Match!
Zouheir Balekji
PsychologyPhysical therapySleep apneaGynecologyAnesthesia
8Publications
0Citations
What is this?
Publications 8
Newest
Objectif L’index d’apnees-hypopnees (IAH) determine par la polygraphie ventilatoire (PV) dans le SAS est sous-estime car la PV surestime la duree du sommeil et ne tient pas compte des hypopnees non desaturantes mais suivies d’un micro-eveil, d’ou des erreurs de determination de severite du SAHOS. Une etude anterieure a montre une difference de severite entre PV et polysomnographie (PSG) mais pas entre la PV associee a l’analyse automatique d’une voie EEG (PV + ) et PSG. Le but a ete d’etudier l’...
Source
Objectif L’index d’apnees-hypopnees (IAH) determine par la polygraphie ventilatoire (PV) dans le SAS a une validite limitee par la duree inconnue du sommeil et la non prise en compte des hypopnees non desaturantes mais suivies d’un micro-eveil. Il en resulte des erreurs dans la determination de la severite du SAHOS. Une etude anterieure sur materiel Cidelec a montre une difference de severite entre PV et PSG (p Methodes Vingt-cinq patients suspects de SAHOS ont eu une PSG ambulatoire avec un NOX...
Source
We previously showed that AHI scored in respiratory polygraphy (AHI PG:24.2±21.5), in PG associated with the automatic analysis of an EEG channel (AHI PG+:29.4±23.7) and in PSG (AHI PSG 31.0±24.6) were significantly different (p To explore the difference between AHI PG and AHI PSG, we studied 25 patients (47yrs,12M,33kg/m2) suspected of OSAS by ambulatory PSG (CID-LXe by Cidelec) with an additional EEG (CzPz). 2 blinded somnologists(S1, S2) scored: first respiratory events in PG on total recorde...
Source
#1Pierre EscourrouH-Index: 10
Last. Gabriel RoismanH-Index: 6
view all 9 authors...
Source
Objectif L’index d’apnees-hypopnees (IAH) determine par la polygraphie ventilatoire (PV) dans le SAS a une validite limitee par la duree inconnue du sommeil et la non prise en compte des hypopnees non desaturantes mais suivies d’un micro-eveil. Il en resulte des erreurs dans la determination de la severite du SAHOS. Le but a ete de comparer la polysomnographie (PSG) avec une PV associee a l’analyse automatique d’une voie EEG (PV + ). Methodes Vingt-cinq patients (47 ans, 12H, 33 kg/m2) suspects ...
Source
Objectif La prevalence du SAS en population cardiologique est elevee mais les ressources polygraphiques insuffisantes. Un nouveau questionnaire (QS) est donc propose pour depister les SAS significatifs en cardiologie liberale. Methodes Un QS en 2 parties a ete teste : 1 autoquestionnaire de 27 items sur les symptomes diurnes et nocturnes, 2 remplie par le medecin comportant 21 items et les resultats des mesures anthropometriques, pression arterielle. Une polygraphie (Cidelec, Nox, Somnolab, Embl...
Source
Source
Objectif La polygraphie (PG) et la polysomnographie (PSG) sont utilisees pour le diagnostic du syndrome d’apnees obstructives (SAHOS) mais leur equivalence dans des cohortes cliniques non selectionnees est inconnue Notre hypothese est que la methode diagnostique influence le diagnostic et la severite du SAHOS. Methodes Les donnees de 11,049 patients dans la cohorte multicentrique de 26 centres europeens : European Sleep Apnea Cohort (ESADA) avec suspicion de SAHOS (H ou F ; 18–80 ans) ont ete ut...
Source
1